Du Temps pour Moi Du Temps pour Moi


La lettre d'information du mois de Décembre 2013 ...



Si cette lettre ne s'affiche pas correctement ou si les images apparaissent décalées (notament sur Orange),
cliquez ici pour accéder à la version en ligne


 
 

~ Le massage du mois de Décembre ~

Photo racines
Le Petit Grain, l'Encens et le Gingembre,
font partie des huiles essentielles qui portent l'esprit de l'hiver
et composent le massage "Lumière".

Durant cette saison, l'énergie du corps, comme celle de la nature, s'enfonce vers la profondeur afin de se protéger de la rigueur du climat.

L'hiver est traditionnellement la période du repos et de la réparation. C'est d'ailleurs une période d'hibernation pour certains animaux. Calme et sérénité sont les maîtres mots de cette dernière saison de l'année. On s’'arrête et l’'on écoute, afin d'économiser l'énergie vitale et de conserver l'énergie ancestrale.
La conciliation, le retour au calme, l’'abandon des rancunes permettront de profiter au mieux de cette période et favoriseront l'éclosion de la future activité printanière. C'est le moment le plus favorable de l'année pour s'adonner à la réflexion et à la méditation.
L'huile essentielle de Petit Grain procure un grand bien-être. Elle est calmante et équilibrante.
L'huile essentielle d'Encens développe les capacités de communication, la médiumnité.
Quand à l'huile essentielle de Gingembre elle redonne de la force et calme les inquiétudes.

~ Dossier du mois ~

Etre Vivant

Un texte trouvé sur le net, qui représente bien mon sentiment, et pourra servir de point de réflexion pour ce Noël 2013.

Je suis.
Je ne peux pas vous promettre un avenir meilleur, si vous faites ceci ou si vous ne faites pas cela. Non.
Tout ce que je peux dire, c'est que l'avenir est merveilleux, bien au-delà de tout ce que l'imagination humaine peut concevoir. Et je parle d'un avenir proche, dans les années qui viennent. C'est ici, et maintenant. Comment cela pourrait-il être possible ?
Il suffit de prendre conscience que cet avenir ne dépend pas des autres, il ne dépend que de soi-même. Je suis. Et la paix dans le monde commence par celle que je porte dans mon cour. Il suffit d'Etre Vivant.
Qu'est-ce que cela signifie ?
Le pouvoir connait trois outils. La peur, la division et l'assistance. Ainsi, tout message qui montre un ou plusieurs de ces outils, quand bien même il parlerait d'amour ou d'une éventuelle élévation, ne vient aucunement de l'amour mais bien du pouvoir. Mais le pouvoir, comme l'exclusion, n'existe nulle part ailleurs que dans son propre esprit. Etre Vivant, cela signifie se libérer de ses liens, pour entrer dans la Vie, par l'Amour.
Cela ne veut pas dire refuser l'argent. L'argent est un outil. Avec un marteau, je peux construire un meuble. Je peux aussi le démolir. Si j'achète un produit en m'émerveillant de ce que cet argent peut traduire ma gratitude envers la Terre Mère, envers les hommes, envers toute la chaîne qui m'a permis d'acquérir ce produit, alors je communique à cet argent une énergie fortement contagieuse et bénéfique à tous.
Cela ne veut pas dire non plus refuser les relations sexuelles. Faire l'amour restera la plus belle messe que l'être humain ne pourra jamais inventer, comme le rire est la plus belle prière. Pourquoi voir comme mauvais ce qui a été créé ? Il n'existe nulle part où le Divin ne soit pas ! Ce qui peut être néfaste, au plus haut point, c'est le regard que nous portons, bien plus que ce sur quoi nous le portons.
Cela ne veut certainement pas dire enfin, obéir. Le propre de l'Etre Vivant est son libre arbitre. C'est à chacun de reconnaître où est la Vie et de désobéir à ce qui ne s'y rapporte pas.

Désobéissance.
Désobéir ne signifie pas se croire tout permis, impunément. Il existe des limites : ne fais pas à d'autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse.
Mais sortir du bruit, c'est déjà un acte énorme de désobéissance ! Arrêter de se laisser conduire par les médias, écouter le silence. Et l'entendre ! C'est déjà énorme !
Désobéir, c'est comprendre que je suis un Etre extraordinaire, entouré d'Etres extraordinaires. Je suis tout l'univers. Mais l'autre aussi est tout l'univers. Et même celui qui me fait le plus horreur, est aussi moi, comme je suis lui : un Etre extraordinaire. Une fois ceci acquis, la solitude n'est plus possible, pas plus que la peur. Et l'assistance ne connaît donc plus de raison d'être.
Désobéir, c'est vivre ce que je crois être juste. En toute conscience et bonne volonté. Et ainsi trouver ma juste place parmi les autres et toutes choses dans l'univers. Pour cela, il convient premièrement de sortir du jugement.
Il est possible de dire : « Ceci ne me convient pas ». Dans ce cas, tout ce qu'il y a à faire, c'est d'ignorer ce qui ne nous convient pas. Rien ne peut exister d'être ignoré. Alors que la crainte ou la lutte crée ce que je crains, ce contre quoi je lutte.
Il est possible également de vouloir partager le point de vue dans lequel je vis parce que je crois que ce point de vue permet d'accéder à un niveau de bonheur difficile à appréhender autrement qu'en le vivant. Vivre ce que je veux dire, et non dire ce que l'on pourrait vivre. Je parle ici de résistance civile.

Résistance Civile.
"Ce que nous voulons vous dire, c'est que nous aimons La Terre. Mais si nous aimons La Terre, cela veut dire que nous aimons aussi les habitants qui vivent dessus ! Même si nous ne portons pas les mêmes vêtements. Ce n'est pas parce que nous sommes habillés de vêtements de couleurs différentes, que nous ne vous aimons pas ! Mais nous croyons que la vie telle qu'elle est vécue aujourd'hui conduit à notre mort. Et si nous mourrons, alors, vous, et vos enfants, mourrez aussi. Simplement, vous n'en avez pas la même conscience. (...) Vos adversaires peuvent devenir Civils, si vous êtes vous-mêmes des Résistants Civils." Swammy, Caravane Intercontinentale des Paysans Indiens.

Il est très facile, vraiment, de bloquer un pays, ou une région. Ou encore, de ne pas payer ses titres de transports en commun pour manifester sa volonté de voir ce moyen de transport mis à disposition gratuitement. La gratuité du transport en commun permettrait en effet des économies et un abaissement de la pollution conséquents. Il existe des techniques de résistance qui laissent les Forces de l'ordre totalement démunies. Mais est-ce bien là le plus important ?
Je ne peux rien résoudre, dans une relation quelle qu'elle soit, en situation de conflit. Pour résoudre un conflit, ne faut-il pas en premier cesser le feu et ouvrir les négociations ? Donc, si pour résoudre un conflit il faut d'abord l'arrêter, pourquoi le commencer ? Sinon pour le profit ? La violence n'a jamais constitué la meilleure preuve d'intelligence.
Par contre, le rire, lui, ouvre le coeur des gens ! Il est possible de faire entendre les choses les plus difficiles à exprimer, par le rire. De même, tout, dans La Vie et dans tout l'univers, tout n'est que Danse et Chant. Il est possible de communiquer par la danse et le chant, par le spectacle et la création artistique en général, de façon bien plus efficace que par n'importe quelle lutte et emportement.

Le programme.
Nous allons vivre des moments extraordinaires. Partout, des gens vont se rassembler et marcher. Non pas pour revendiquer ou pour manifester. Mais pour se ré-unir et Vivre, ensemble, un spectacle. Le spectacle de la vie.
"Ce ne sont pas les riches et les puissants réunis en sommets qui verront la paix. Ce sont des gens venus de tous horizons, de toutes origines, réunis pour faire la fête. Et ce ne sont pas les parents qui verront la paix. Mais leurs enfants, dans leurs jeux, eux la verront." Le Dalaï Lama.
Cela commence maintenant, en France, par La marche du Vivant (*). Et cela va continuer, à l'occasion du G8, en Allemagne. Mais ceci n'est pas une fin. Ou un objectif. C'est un commencement.
Pour que tout un chacun puisse atteindre à un niveau de conscience, d'abord. La conscience de sa propre grandeur universelle. Pour atteindre un état de grâce, ensuite. Un émerveillement.
Pour Etre Vivant.

(*) De février à mai 2007, des Pyrénées à Paris, une partie du peuple décide de s'unir et de marcher leur priorité : le Vivant.

Tiré du site Nouvelle Humanité