Du Temps pour Moi Du Temps pour Moi


La lettre d'information du mois d'août ...



Si cette lettre ne s'affiche pas correctement ou si les images apparaissent décalées (notament sur Orange et Yahoo),
cliquez ici pour accéder à la version en ligne


 
 

~ Le massage du mois d'août ~

Photo racines Circulation de votre énergie vitale, régénération, et reconnection à la terre mère...,
le massage "Lugnasadh" aux huiles essentelles de Menthe des Champs, de Basilic sacré et de bergamotte vous ancrera à la Terre.

Ces huiles essentielles choisies pour ranimer votre centre énergétique de la base sont utilisées par l'Humanité depuis toujours car elles offrent sécurité et protection. Elles vous aideront à vous affirmer, à vous ancrer dans la réalité et à poser des actes justes.

~ Dossier du mois ~

10 bonnes raisons pour ne plus manger de viande

(ou bien en manger moins ...)

Des chiffres à méditer
- Pour fournir 50 kg de protéines, un animal a dû consommer au minimum 800 kg de protéines végétales.
- 64% des terres cultivables du monde servent à la production de viande.
- 26 % des pays industrialisés utilisent 56 % des resources alimentaires mondiales.
photo bles













Le problème de l'eau
Plus de la moitié de l'eau potable des Etats Unis va au bétail.
Il faut 30 000 à 60 000 litres d'eau pour faire 1 kg de viande de boeuf et seulement 800 litres d'eau pour 1 kg de blé.
Les excréments de bétail représentent 110 tonnes par seconde pour les USA et l'Europe: cela entraine 50% de toute la pollution des nappes phréatiques du monde.

Manger des bébés ...
Les faits sont là: beaucoup d'animaux que la nature a dotés d'une longévité de 20 à 40 ans, périssent à l'état de nourrisson, car les humains préfèrent la chair tendre. Alors qu'un cochon vit 20 ans en moyenne, il est abattu à 5 mois. Une poule vit en moyenne 20 ans, les poulets à griller n'ont droit qu'à 5-6 semaines de vie. Idem pour les moutons, abattus à 6 mois de vie. Alor qu'une vache vit 30 ans, les veaux à chair blanche sont sacrifiés autour de 4 mois. Alors qu'une oie peut vivre jusqu'à 40 ans, le supplice du gavage ne lui donne que quelques mois à vivre, et qui plus est, malade ...

Antibiotiques et autres pesticides
80 % des animaux élevés en batterie sont malades.
Plus de 80 produits différents peuvent être injectés aux cochons modernes avant d'être abattus.
En France, en 2012, plus de 1000 tonnes d'antibiotiques sont utilisées dans les élevages.
La consommation mondiale d'engrais de synthèse est passée de 7 millions de tonnes en 1945 à 150 millions de tonnes par an aujourd'hui.

Les poissons ...
Il faut 5 kg de poissons pour produire 1 kg de farine de poisson. Il faudra 5 kg de cette farine pour qu'un boeuf ou un porc produise 1 kg de viande. Il faut donc 25 kg de poissons pour 1 kg de viande ! 20 000 tonnes de poissons sont pêchées pour cela chaque année.
20 autres milliers de tonnes sont pris dans les filets par erreur et sont rejetés, morts, à la mer.
Des milliers de dauphins et autres cétacés sont victimes des filets chaque année.

L'âme du peuple animal
Il a été prouvé scientifiquement que les animaux ont une âme. Ils ressentent l'amour, le sentiment maternel, la souffrance... Nous avons l'extrême imprudence de manger ce que nous martyrisons. Il s'agit d'un empoisonnement vibratoire. On connait les conditions de vie honteuses des animaux de batterie. Ceux qui les consomment, ingèrent jusqu'au plus profond de leurs cellules toute la violence, la douleur, la peur, la torture, la frustration, la détresse, la terreur, le chagrin, la haine, le désespoir, l'agonie, vécus par les animaux avant d'arriver sur la table... Mais, direz-vous peut-être, nous ne sommes pas responsables de la maltraitance des animaux, et nous en sommes désolés. Pourtant, ACHETER ET CONSOMMER, C'EST PARTICIPER ! Ne pas vouloir savoir, c'est aussi participer et encourager l'horreur du système en place.

photo poulets

Un acte civique, éthique et écologique
Plus de 5 millions d'enfants meurent de faim chaque année. Et 50 millions souffrent de malnutrition. Pendant ce temps un américain sur trois et un français sur quatre sont obèses.
Un boeuf fournit 200 kg de viande, soit 1500 repas. Les céréales qu'il a mangées auraient pu servir 18000 repas.
Le bétail des pays riches mange autant de céréales que les Indiens et les Chinois réunis.
Il y a 1 milliard 400 millions de vaches sur la planète qui dégagent plus de gaz à effet de serre que tous les moyens de transports réunis.
Les fermes usines génèrent 130 fois plus de pollution que la population elle-même.

Carence en protéines, vitamines, calcium ?
Un Européen moyen consomme en moyenne plus du double de protéines dont son corps a besoin. Certains végétaux courants sont extrêment riches en protéines, plus que certaines viandes ! Voir le tableau de teneur en protéine de quelques aliments ici.
De même on trouve du fer dans beaucoup de végétaux, tout spécialement la verdure vert foncée telle que le persil. Le choux blanc, les graines de tournesol, les betteraves rouges, les pois, le sésame et le topinambour sont également des sources riches en fer. La vitamine C augmente l'assimilation du fer, le thé noir et le café en diminuent l'assimilation de 40 à 50%.
Le régime végétarien est en moyenne bien mieux pourvu en vitamines et aliments essentiels (vitamine B1, acide folique, vitamine E et C, magnésium, potassium, manganèse etc) que le régime carné. Quant à l'apport de la vitamine B12, souvent qualifiée de "vitamine critique des végétariens", il est largement compensé par une consommation d'oeufs et de produits laitiers (régime lacto-végétal). Attention toutefois à la provenance des oeufs et du fromage...
Reste le calcium qu'on trouve dans les graines de sésame, les noix, les amandes, les fruits secs, le chou cru, le persil, les épinards, les panais, le poireau ect.

Notre santé
Physiologiquement, l'homme n'est pas conçu pour manger de la viande, ni son système digestif (intestins beaucoup trop longs, sucs digestifs de l'estomac pas assez acides) ni ses dents ne sont adaptés à cette nourriture.
Plusieurs études démontrent actuellement l'impact de la viande sur les cancers (du sein, de la vessie, du colon, de l'estomac, du pancréas, de la prostate, de l'oesophage...) La consommation excessive de viande entraine également des maladies du coeur et des vaisseaux. De plus la viande est toxique car elle donne divers déchets (urates, ptomaïnes, acides lactiques, etc) qui sont de véritables poisons s'éliminant comme ils peuvent par le foie et les reins, en surmenant ces organes. Les animaux des élevages industriels sont gavés de calmants, d'antibiotiques, d'hormones et de jusqu'à 2700 autres drogues. Ces substances sont encore présente dans la viande lorsqu'elle est consommée. La viande elle-même est porteuse de maladies (salmonella, Campylobacter etc...) consécutives à l'élevage intensif et à l'usage intensif des antibiotiques et hormones. Le Docteur William C. Roberts, rédacteur en chef de l’American Journal of Cardiology déclare: "Quand nous tuons les animaux pour les manger, ce sont eux qui finissent par nous tuer car leur viande (…) n’a jamais été destinée à l’être humain."

Le végétarisme, une mode ?
Je dirais plutôt un des des moyens de sauver notre planète et l'humanité ! Le végétarisme est une prise de conscience, un geste de respect envers les animaux, les humains, notre Terre, un geste de respect envers la Vie.

Comment cuisiner autrement ?
On imagine souvent que la cuisine végétarienne est triste et insipide. Or c'est faux ! La cuisine végétarienne est vaste et savoureuse ! Pour peu qu'on s'en donne la peine et qu'on accepte de cuisiner autrement, on trouve des tonnes de merveilleuses recettes telles que les spaguetti bolognaise au seitan (protéines de blé), la tarte à la choucroute et au munster, les lasagnes aux légumes, des galettes frites, la paëlla, le couscous, les fèves à la marocaine, la quiche aux poireaux, des gratins, des acras végétariens, des plats indiens, vietnamiens etc. Il existe même une recette de merguez végétariennes (clin d'oeil à mes copines!)!

photo recettes

Tiré en partie du livre "Végétarien facile - Pourquoi manger sans tuer" de Michel DOGNA et "Cuisine végétarienne rapide" de Marie-France Muller


photo poule