logo Du Temps pour Moi logo Du Temps pour Moi


La lettre d'information de juillet ...



Si cette lettre ne s'affiche pas correctement ou si les images n'apparaissent pas (notament sur gmail et hotmail),
cliquez ici pour accéder à la version en ligne


 
 

~ Le massage du mois de juillet ~

Le massage "FRAICHEUR"
aux huiles essentielles de Citron, Pamplemousse, Vétiver et Menthe Poivrée
Un massage plein de Fraîcheur et de Dynamisme qui supprime la Fatigue et le Stress !

Surnommée "l’huile de la tranquilité" grâce à ses vertus apaisantes, l’huile essentielle de Vétiver photo vetiver est principalement utilisée en arômathérapie pour son action de détente sur le psychisme. Cette huile a des facultés relaxantes, antiseptiques, dépuratives et antidépressives. Elle prépare au sommeil, détend les jambes fatiguées, elle est préconisée, en bains ou en massages, pour les personnes asthéniques ou dépressives, anxieuses ou stressées.

L'huile essentielle de Pamplemousse de par son odeur vivifiante a des effets vitalisants sur le corps et l’esprit. L’huile essentielle de pamplemousse a des vertus insoupçonnées qui agissent sur le corps et le mental. photo pamplemousse Elle invite à la fraîcheur malgré sa saveur à la fois amère et citronnée. L’huile essentielle de pamplemousse apporte tonus et vitalité pour toute la journée. Vous pouvez faire appel à l’huile essentielle de pamplemousse pour les coups de fatigue passagers. Ainsi, psychologiquement et moralement, l’utilisation de l’huile essentielle de pamplemousse permet de se débarrasser des mauvaises ondes, de la déprime et du stress.

L'huile essentielle de Citron est appréciée pour son odeur fraîche et fruitée. Son action anti-inflammatoire est appréciable, notamment en massage, lors des crises de rhumatismes ou d’arthrite ou lors de crampes ou tendinites. Ses qualités veinotoniques, fluidifiantes du sang, drainantes et décongestionnantes rendent l’huile essentielle de citron efficace lors des phlébites, des sensations de jambes lourdes, de présence de cellulite. En application cutanée cosmétique le citron utilise ses vertus astringentes, tonifiantes et antiseptiques pour lutter contre l’acné, les peaux à tendance grasse ou terne, les verrues et les ongles cassants. photo menthe

L'huile essentielle de Menthe poivrée est un tonique efficace pour les fatigues générales. Par son parfum la menthe est toute entière associée à l'idée de fraîcheur. L'huile essentielle de menthe poivrée est un stimulant général, au rayon d'action très large, qui va des fonctions digestives à celles cardiaques. Il est bon de l'utiliser après traitement allopathique de type antibiothérapique. L'huile essentielle de menthe poivrée joue alors à plein son rôle anti-asthénique. Ses propriétés antalgiques sont tout aussi précieuses et ses vertus anti-nauséeuses agissent contre le mal des transports.

~ L'équilibre Acido-Basique ~

La vie est un éternel miracle d'équilibre.
L'équilibre acido-basique est une notion fondamentale qui fait partie de l'hygiène de vie quotidienne.

Sous quelque aspects que l'on observe la vie, on s'apperçoit que deux forces opposées, antagonistes (mais toujours complémentaires) sont en perpétuelle lutte, et que la recherche de l'équilibre entre ces deux forces est la base même de la vie. Un équilibre idéal ne peut jamais être atteint de manière durable, et ce sont les tentatives constante pour se rapprocher de cet équilibre idéal qui définissent un organisme en bonne santé.

Acide, Base, c'est quoi ?

photo equilibre Le degré d'acidité ou d'alcalinité d'une substance se mesure en pH (potentiel Hydrogène). L'échelle de mesure va de 0 (totalement acide) à 14 (totalement basique). A 7 le pH est neutre. Le pH du sang doit impérativement rester entre 7,32 et 7,42. En dehors de ces limites, il n'y a pas de vie possible, toute variation vers le haut ou vers le bas aura des conséquences dramatiques pouvant aller jusqu'à la mort.

Acidose et troubles en résultant

L’hyperacidité (ou acidose) de l'organisme est l'une des causes principales de la plupart des maladies métaboliques !
Un excès d'acidification du sang étant totalement impossible, notre organisme dispose de "systèmes tampons" qui lui permettent de maintenir le pH du sang à sa valeur obligatoire, et pour cela, il va être obligé d'aller "piller" dans les autres organes pour y prendre les produits alcalinisants dont il a besoin.
Lorsque le niveau de calcium dans le sang diminue de seulement 3% au-dessous du pH idéal, le corps puise dans les substances minérales alcalines présentes dans les réserves : os, cartilages, dents, etc... On comprend donc qu’après des années d'excès d'acidité, la déminéralisation s'installe, et que l’arthrose, l’ostéoporose ou des caries dentaires se manifestent, troubles étroitement liés à l'acidification de l’organisme. Un excès d'acides entraîne toujours une déminéralisation !

Les facteurs d'acidification :

L'alimentation :Nous avons trop souvent de mauvaises habitudes alimentaires et consommons des aliments de mauvaise qualité. L'acidification se produit lorsque la consommation d'aliments acidifiants ou acides est supérieure à celle des aliments alcalanisants. (voir tableau ici).
La carence en vitamines et oligo-éléments : La métabolisation des aliments est une succession de réactions chimiques dont résultent des substances acides. En fin de chaîne, les acides sont neutralisés ou, en tout cas, considérablement réduits. Ce sont les enzymes qui sont responsables de ces transformations successives. Mais les enzymes, pour être activés, ont besoin de vitamines et d'oligo-éléments. Si ces derniers viennent à manquer, la neutralisation des acides ne peut s'effectuer complètement et ils se répandent dans l'organisme.
Le manque d'oxygénation : L'oxygène apportée à l'organisme en quantité suffisante a la propriété de brûler les acides. D'où l'importance d'une activité physique régulière qui augmente le rythme et l'amplitude respiratoire.
Le surmenage, le manque de sommeil, le stress : La fatigue provoquant une diminution de la circulation, entraîne une accumulation de déchets dans l'organisme.
Les éliminations insuffisantes par les reins et par la peau : Les reins et la peau sont deux des émonctoires essentiels de l'élimination des acides. Il est donc indispensable de maintenir ces deux organes en bon état de fonctionnement car, dans le cas contraire, il se produit une accumulation des toxines.
L'excès de protéines animales: Lors de la digestion des protéines d’origine animale, celles-ci sont transformées en acides urique, phosphorique, sulfurique, etc... qui, par la suite, seront éliminés par les reins. Lors d'une surconsommation de ces protéines, le corps n'arrive plus à suivre le travail d'élimination des acides. Suite à une surcharge et une incapacité de neutralisation, ceux-ci seront stockés dans divers endroits de notre organisme : tissu conjonctif, articulations, muscles... avec pour résultat un encrassement lent mais sûr de notre corps.

Comment rétablir l'équilibre acido-basique ?

  • en diminuant l'apport d'aliments acides ou acidifiants.
  • en augmentant la consommation des aliments crus, tout en respectant sa propre capacité métabolique à l'égard des crudités.
  • en augmentant l'apport d'aliments alcalins.
  • en mangeant lentement, consciemment, dans le calme et en mâchant bien les aliments (ceci les rend plus alcalins).
  • en améliorant la qualité de vie par une recherche sur le sens de l'existence et celui de la maladie.
  • par des exercices de respiration, promenade dans la forêt ou en montagne.
  • par d'autres activités sportives et harmonieuses.
  • par l'apport d'un remède alcalinisant naturel (en cas de nécessité).
  • En buvant régulièrement des tisanes dépuratives.
  • en prenant des bains aux sels alcalins qui permettront au corps de se débarrasser des toxines par la peau.


photo livre

Chacun doit prendre conscience de la nécessité absolue d'améliorer sa nourriture et son mode de vie afin de reprendre la responsabilité de sa santé en main.

Lutter contre un excès d’acidification de notre organisme devrait être au tout premier plan de toutes nos préoccupations de santé.



Tableau non-exhaustif des indices PRAL (potential renal acid load) de certains aliments ici


un livre intéressant sur l'équilibre acido-basique:
"La santé par la dépuration"
de Peter Jentschura et Joseph Lohkämper