Du Temps pour Moi Du Temps pour Moi


La lettre d'information de février ...



Si cette lettre ne s'affiche pas correctement ou si les images n'apparaissent pas (notament sur gmail et hotmail),
cliquez ici pour accéder à la version en ligne


 
 

~ Le massage du mois de février ~

Photo eau Le massage "Sérénité"
aux huiles essentielles de Mandarine, Lavandin,
Petit Grain et Cèdre
vous déposera sur les rives
du lac de la Paix et de la Tranquilité au fond de vous-même ...

l'huile essentielle de mandarine a des propriétés calmantes. Elle est recommandée pour soigner les personnes nerveuses ou agitées. Excellente aussi pour soigner les troubles du sommeil.

L’huile essentielle de Lavandin est recommandée pour combattre l'anxiété, la nervosité et les insomnies, mais aussi pour soulager les rhumatismes et soigner les infections des voies respiratoires. photo lac

L'huile essentielle de Petit Grain est extrêmement relaxante. Son parfum floral et vivifiant conduit à élever l'esprit loin des contingences et des pressions de la vie active. C'est une huile très adaptée aux massages sur la plante des pieds, la colonne vertébrale ou le plexus solaire.

L'huile essentielle de Cèdre de l'Atlas peut être utilisée en cas de maladies cutanées, d'excès de sébum ou encore pour limiter la rétention d’eau. Elle réduit la cellulite. Elle présente également des propriétés calmantes, et soigne les troubles nerveux tels que l'insomnie, la dépression et la nervosité.

~ Dossier du mois ~

Extrait de "Conversation avec Dieu - 2"

Comment alors, devrions nous éduquer nos jeunes ?
Tout d'abord, traitez-les comme des âmes. Ce sont des âmes, qui entrent dans un corps physique. ce n'est pas une chose facile pour une âme; l'âme ne s'y habitue pas facilement. C'est très contraignant, très limitatif. Alors l'enfant crie à cause de ces limites. Entendez ce cri. Comprenez-le.
Et donnez à vos enfants, autant que vous le pouvez, le sentiment d'être "illimité". Ensuite présentez-leur avec douceur et bienveillance le monde que vous avez créé. livre Soyez plein de bienveillance, c'est à dire, soyez prudents, par rapport à ce que vous mettez dans les unités de stockage de leur mémoire. Les enfants se rappellent tout ce qu'ils voient, tout ce dont ils font l'expérience.
Pourquoi donnez-vous la fessée à vos enfants aussitôt qu'ils sortent du ventre maternel ? Vous imaginez vous vraiment que c'est la seule façon de faire démarrer leur moteur ? Pourquoi éloignez vous vos bébés de leur mère quelques minutes après qu'ils ont été séparés de la seule forme de vie qu'ils ont connue dans toute leur existence présente ? Est ce qu'avant de les mesurer, de les peser, de les tâter et de les pousser, on ne peut pas attendre juste un moment que l'enfant nouveau-né ait fait l'expérience de la sécurité et du confort de ce qui lui a donné la vie ?
Pourquoi permettez-vous que certaines des premières images auxquelles votre enfant est exposé soient des images de violence ? Qui vous a dit que c'était bon pour vos enfants ? Et pourquoi cachez-vous des images de l'amour ?
Pourquoi enseignez-vous à vos enfants à avoir honte et à être gênés de leur propre corps et de leurs propres fonctions en leur cachant votre propre corps, et en leur disant de ne jamais se toucher d'une façon qui leur apporte du plaisir ? Quel message envoyez-vous à propos du plaisir ? Et quelles leçons leur donnez-vous à propos du corps ?
Pourquoi placez-vous vos enfants dans des écoles où l'on permet et encourage la compétition, où l'on récompense le fait d'être le "meilleur" et d'apprendre le "plus", où l'on accorde de la valeur à la "performance" , et où le fait de progresser à son propre rythme est à peine toléré ? Qu'est ce que votre enfant en comprend ?
Pourquoi n'enseignez-vous pas à vos enfants le mouvement, la musique, la joie de l'art, le mystère des contes de fée et la merveille de la vie ?
Pourquoi ne suscitez-vous pas ce qui se trouve naturellement chez l'enfant, plutôt que de chercher à y mettre ce qui n'est pas naturel pour l'enfant ? Et pourquoi ne laissez-vous pas vos jeunes apprendre la logique, la pensée critique, la résolution de problèmes et la création, en utilisant les outils de leur propre intuition et leur connaissance intérieure la plus profonde, plutôt que les règles et les systèmes et conclusions mémorisées d'une société qui a déjà prouvé qu'elle était totalement incapable d'évoluer selon ces méthodes, mais qui continue à les utiliser ?
Finalement, enseignez des concepts, pas des sujets.
Créez un nouveau programme, et construisez-le autour des trois Concepts essentiels:
La conscience
L'honnêteté
La responsabilité.
enfant Enseignez ces concepts à vos enfants dès leur plus jeune âge. Faites-leur suivre le programme jusqu'au bout. Fondez tout votre modèle éducatif sur eux. Faites éclore toute instruction en eux, profondément.

Je ne comprends pas ce que cela implique.
Cela implique que tout ce que vous enseignez découle de ces concepts.

Peux-Tu expliquer cela ? Comment enseignerions-nous la lecture, l'écriture et le calcul ?
Des premiers recueils à vos manuels les plus avancés, tous les contes, histoires et sujets tourneraient autour de concepts essentiels. C'est à dire que ce seraient des histoires de conscience, des histoires d'honnêteté, des histoires de responsabilité. Vos enfants recevraient une présentation des concepts, une injection des concepts, une immersion dans les concepts.
De même, les tâches d'écriture tourneraient autour de ces concepts essentiels, et d'autres qui y sont connexes, à mesure que l'enfant développe sa capacité d'expression.
Même l'arithmétique serait enseignée dans ce cadre de pensée. L'arithmétique et les mathématiques ne sont pas des abstractions, mais les outils les plus fondamentaux qui permettent de vivre la vie. L'enseignement du calcul serait mis dans le contexte de l'expérience de vie plus générale, de façon à attirer l'attention et à faire le point sur les concepts essentiels et leurs dérivés.

"Conversation avec Dieu", le film, raconte l'histoire de l'auteur Neale Donald Walsch, qui, après un divorce, sans emploi et sans abri est devenu un messager spirituel et l'auteur internationalement reconnu sur la liste des meilleurs vendeurs du New York Times avec la série «Conversations avec Dieu». Film basé sur les livres de Neale Donald Walsch. ici.